Ancien domaine de la famille de Ligne, le majestueux bois de Baudour est un paradis vert étalant ses hectares au nord- ouest de Mons. Sous ses ombrages, promeneurs, cyclistes et cavaliers se partagent harmonieusement les sentiers, balisés par quelques lieux incontournables comme le « carrefour des 6 chemins ». L’un de ces points de repère est un drôle de bâtiment octogonal, situé à l’orée du bois, au lieu-dit « Montauban » : la Ronde Maison. Bien connue dans les alentours, elle reste un lieu intriguant, même pour les habitués : que fait-elle là ? Que contiennent ses murs ? Si cet article lui fera perdre une part de son mystère, ce sera au profit d’un nouvel émerveillement : loin des phantasmes horrifiques qu’un cinéaste pourrait lui prêter, la Ronde Maison est le foyer d’activités nature et d’évènements culturels.

Du pavillon de chasse au lieu culturel

N’est-ce pas étrange ? Les annales ne mentionnent que rarement ce bâtiment. Simple pavillon de chasse, la Ronde Maison était un élément anecdotique, périphérique, en bordure de ce somptueux domaine de Baudour, qui a vu se succéder plusieurs châteaux au cours des siècles. Et pourtant, elle est la dernière debout, témoin de bien des évènements du passé. Ses murs pourraient vous raconter comment Charles Joseph de Ligne y chassa à sa manière, avec son amante Angélique d’Hannetaire; combien d’heures il discuta de musique et de politique avec le compositeur liégeois André-Modeste Grétry, figure du XVIIIe siècle. Charles Joseph de Ligne, l’un des seuls à la mentionner dans ses mémoires.

C’est à partir de 1949 que la vocation de la Ronde Maison a changé. Lentement, d’abord. Acquise par le CPAS montois, au moment où le domaine de Baudour était racheté à la famille de Ligne, elle a continué à accueillir les chasseurs. Il faudra attendre 1991 pour que le grand bouleversement s’opère, lorsque quelques personnes travaillant à la Province, depuis bien longtemps sous le charme de ce lieu magnifique, se lancent activement dans son animation. Le bâtiment, peu utilisé et en manque d’entretien, est confié à la Province du Hainaut. Celle-ci se décharge de sa gestion sur une structure créée dans ce but: l’ASBL Ronde Maison. Un nouveau départ pour le pavillon, désormais point de ralliement d’activités nature !

La Ronde Maison, lors de la journée "Sur Terre et dans les Airs", le 18 mai 2014 © Nicolas Zinque

La Ronde Maison, lors de la journée « Sur Terre et dans les Airs », le 18 mai 2014 © Nicolas Zinque

Dix ans plus tard, sous l’impulsion de Claude Durieux, alors député provincial, un centre culturel voit le jour à Erbisoeul : la Ferme du Prince. Un âge d’or s’ouvre pour le Ronde Maison : les équipes des deux institutions travaillent main dans la main. Stages, expositions et activités se multiplient, tout comme les thématiques, qui s’élargissent à l’art en général. Cette période d’expansion s’achève brutalement en 2008, avec la fermeture de la Ferme du Prince en tant que centre culturel. La Ronde Maison voit alors ses moyens financiers décliner, tandis que son équipe est dispersée dans différents services de la Province du Hainaut. Une situation que déplore Françoise Delmez, l’une des membres de l’équipe : « Il y a trois grosses contraintes par rapport à ce qui se passait avant [2008]. D’abord nos subsides ont été réduits très fortement. La Ronde Maison a perdu son support institutionnel Ferme du Prince et surtout, c’est peut-être ce qui a de plus contraignant, le personnel est dispatché dans différentes institutions. »

L’avenir de la Ronde Maison semblait mal engagé… mais c’était sans compter la volonté et l’enthousiasme de l’équipe, qui continue à s’investir pour faire vivre un lieu culturel unique en Belgique. Survivant désormais avec un subside de 9000€, la Ronde Maison a dû restreindre sa communication, abandonnant le support papier. Et aujourd’hui, 23 ans après sa création, elle continue d’enchanter le bois de Baudour…

L'équipe qui fait vivre le lieu (de gauche à droite) : Nathalie Petit, Joël Delhaye (Président) Sophie Volonté, Françoise Delmez.

L’équipe qui fait vivre le lieu (de gauche à droite) : Nathalie Petit, Joël Delhaye (Président) Sophie Volonté, Françoise Delmez. © Ronde Maison

La Nature au cœur des activités

Au fil des ans, stages, expositions, promenades ou encore spectacles, se sont succédé, avec des thèmes aussi variés que l’eau, les animaux de la Ferme, les instruments de musique, la géologie, l’Egypte ancienne, la Bande Dessinée, la Photo,… Depuis 2008, les activités de l’asbl se sont recentrées sur la nature. Deux fois par semestre, la Ronde Maison revit, le temps d’une journée, avec ce leitmotiv d’offrir des « activités de qualité à petit budget ». Partant de ses idées, l’équipe de l’asbl fait appel à des animateurs ou artistes extérieurs pour alimenter la programmation du lieu. Par exemple, le mini-festival « Sur Terre et dans les airs », ce dimanche 18 mai, proposait un spectacle dans un arbre, suivi du concert d’un groupe hainuyer (lire notre compte-rendu).

Les activités peuvent attirer de 50 à 200 personnes selon leur sujet. Elles s’adressent à un public familial, et ciblent même plus spécifiquement les enfants, via des stages durant les vacances scolaires. Avec son cadre enchanteur, la Ronde Maison est un lieu idéal pour que les enfants reprennent contact avec la nature. Et si jamais le beau temps n’était pas au rendez-vous, le bâtiment lui-même offre un espace à la fois intime et rassurant. Surmontant un rez-de-chaussée composé de très petites salles à la forme étrange, l’étage est une pièce d’un seul tenant, propice aux activités de groupe. Le lieu en lui-même suffirait à convaincre les parents, mais chaque session s’accompagne en outre d’une excursion : le stage sur les dinosaures a permis aux participants d’observer les Iguanodons de Bernissart, celui consacré à l’eau leur a permis de sillonner la région de Thuin en péniche, tandis que la semaine consacrée à la musique a envoyé nos musiciens en herbe au musée des instruments à Bruxelles.

Etage Ronde Maison

L’envers du décor: l’étage de la Ronde Maison! © Nicolas Zinque

Et puis, comment ne pas mentionner la très belle histoire entre la Ronde Maison et Yves Fagniart, aquarelliste local, à la renommée internationale ? Plus qu’une collaboration, une amitié que nous raconte Françoise Delmez : « Yves, c’est une vieille histoire d’amitié. En 2001, au tout début avec la Ferme du Prince, il est venu nous trouver. A ce moment-là, il travaillait dans le privé et il commençait à faire des aquarelles. Il nous a demandé s’il pouvait faire des expositions.  On a dit oui, et il était tellement content qu’il nous a fait des propositions. Ca a toujours été dans les deux sens, et on a collaboré comme ça. »

Une aquarelle signée Yves Fagniart, dans l'ouvrage "Instants Nature en Hainaut" © Yves Fagniart

Une aquarelle signée Yves Fagniart, dans l’ouvrage « Instants Nature en Hainaut » © Yves Fagniart

Dès lors, de nombreux stages permettront aux jeunes de s’initier à cette technique, au cœur d’un écrin naturel. Cette complicité a également donné naissance, en 2006, à l’ouvrage « Instants Nature en Hainaut ». Débutant son voyage sur le seuil de sa maison, à Saint-Denis, Yves Fagniart nous invite à découvrir notre province par des « instantanés nature », mis en texte par Françoise Delmez. Animaux et lieux paisibles sont ainsi immortalisés par des aquarelles envoûtantes. Outre cette programmation définie par son équipe, le lieu accueille des évènements extérieurs. A titre d’exemple, la Ronde Maison fait régulièrement office de point de relais lors d’activités sportives. Et si l’envie vous prend d’y organiser une activité culturelle ou sportive, la Ronde Maison vous accueillera volontiers !

Nicolas Zinque

 

Prochaines activités de la Ronde Maison

  • Stage pour les 8-12 ans, du 30 juin au 4 juillet. Thème : l’Espace (avec visite à Redu)
  • Stage pour les 4-8 ans, du 24 au 29 août. Thème : La Chine.

Pour tout renseignement à propos des stages, prendre contact avec Sophie Volonté : volontesophie@gmail.com.

 

Infos pratiques

La Ronde Maison se situe à l’orée du bois de Baudour, au lieu-dit « Montauban » (accès par la rue du Canard, 7050 Erbisoeul).

Renseignements et newsletter : Françoise Delmez au 0479/ 95 06 02 ou françoise.delmez@gmail.com

Page Facebook de la Ronde Maison : https://www.facebook.com/ronde.maison?fref=ts

 

Liens

Site web d’Yves Fagniart : http://www.yvesfagniart.com